Témoigner à partir des protestants célèbres de la ville

Nous connaissons souvent les rues de notre ville mais nous ne savons pas souvent qui se cache derrière ces noms. Quand ces rues portent des noms de protestants, cela peut faire un lien entre la Cité et l’Église et amener à ce qu’une communication s’instaure. Une exposition dans des lieux publics de personnages protestants dont une rue porte le nom, avec leur parcours, leur témoignage et c’est un peu de notre Église qui apparaît, qui est présente au sein de la cité.

Type d’action et objectif poursuivi

Faire connaître la ville à travers les rues qui portent le nom d’un protestant ou qui ont un lien avec le protestantisme. En même temps, parler du rôle du protestantisme dans l’histoire de la cité.

Qui a pris l’initiative, qui est responsable

L’idée d’une telle manifestation vient du Pasteur Pierre Muller qui, peu après son arrivée à Castres, a remarqué que de nombreuses rues portaient des noms de protestants connus.

D’où l’idée, dans un premier temps, d’une exposition. Pour cela, il convenait de trouver des bénévoles pour porter ce projet. Une fois le responsable trouvé, il a fallu réunir un groupe de travail. Ainsi 6/7 personnes motivées, avec des sensibilités et des bagages professionnels différents, se sont mises au travail.

Au fil des mois ce groupe très motivé s’est fortement investi et a réussi son objectif.

Cette manifestation a pris place dans le cadre des activités de la communauté réformée de Castres, mais, sur le plan administratif, le porteur de projet a été l’association « La Badine », qui en est la facette culturelle.

Présentation détaillée du programme

Partant de là, est venue l’idée d’une exposition au cours de laquelle seraient aussi programmées 3 conférences, 1 soirée contes et 1 soirée musicale.

Ce travail a demandé près de 3 ans de préparation. Les personnages à présenter avaient été répartis. Une réunion de synthèse avait lieu tous les mois pour faire le point sur les lectures, les réflexions, les contacts, la recherche documentaire, l’avancement par rapport au calendrier fixé…

Exposition :

Nous avons présenté 25 panneaux sur les 40 noms recensés. Ce nombre paraissait suffisant pour un visiteur classique. De plus, nous devions tenir compte des possibilités du lieu d’accueil.

A préciser que 2 classes d’élèves de Castres ont aussi réalisé chacune 1 panneau sur le thème des rues de Castres et du protestantisme.

Panneaux couleur de dimension 0,80 m x 1,20 m.

Composition du panneau :

  • Etat-civil du personnage : nom, prénom, date et lieu de naissance,
  • présentation succincte du personnage,
  • chronologie soulignant les faits marquants de sa biographie,
  • présentation historique,
  • « Il a dit… » : phrase importante que le personnage a dite,
  • « On a dit de lui… » : phrase qu’un tiers a dite sur lui,
  • localisation de la rue dans la ville,
  • photos du personnage, de lieux…

Lieu : hall de la Bibliothèque municipale de Castres, lieu de fort passage.

Heures d’ouverture : mardis de 13h à 19h, mercredis 10h à 12h et 14h à 18h, jeudis de 14h à 18h, vendredis de 10h à 12h et 14h à 19h, samedis 10h à 12h et 14h à 18h. En conclusion une grande plage d’ouverture sur la semaine, et pas l’obligation de trouver des bénévoles pour assurer l’ouverture et l’accueil.

Durée : 1 mois à la fin du 4° trimestre 2009.

L’auditorium de la bibliothèque de Castres était plein – soit plus de 200 personnes – pour le vernissage de l’exposition avec des représentants de la Mairie, du Conseil Général,…

Le hall de la bibliothèque est très fréquenté ; aussi est-il difficile de chiffrer, même approximativement, le nombre de visiteurs qui se sont intéressés aux panneaux présentés. Les responsables se sont rendus à plusieurs reprises à la bibliothèque et ont pu constater que cette exposition attirait l’attention, les personnes prenant le temps de lire les panneaux. Le livre d’or mis à disposition atteste également de l’intérêt porté.

Cette exposition a été ensuite présentée à la maison de retraite de la ville « La Villégiale » pendant un mois.

Quelques panneaux ont aussi été exposés au grand Temple de Castres pendant les Journées européennes du patrimoine.

De même, certains panneaux seront présentés à la maison de retraite « Le Refuge Protestant » de Castres lors de l’inauguration de l’établissement rénové, au cours du 2° semestre 2011.

Autres rendez-vous :

Date et heure Lieu Manifestation
Jeudi 12 novembre 

à 18h

Bibliothèque municipale Vernissage de l’exposition
Mardi 24 à 20h30 Auditorium de la Bibliothèque municipale Soirée contes avec Olivier de Robert sur le thème « Si les rues de Castres m’étaient contées »
Vendredi 27 à 20h30 Temple, Rue du Consulat Conférence de Christian Moulis sur « André Jeanbon, dit Jean Bon Saint-André (1749/1813) »
Mardi 1° décembre à 20h30 Temple, Rue du Consulat Conférence de René Artigaut sur « Les protestants dans l’histoire de Castres »
Mardi 8 à 17h30 Auditorium de la Bibliothèque Municipale Conférence d’Olivier CÈbe sur « Pierre Borel – Régent du Collège de Castres » dans le cadre des Mardis de la Société Culturelle du Pays Castrais
Vendredi 18 à 20h30 Temple, Rue du Consulat Concert « Chants traditionnels de Noël » avec la participation de Bernard Soustrot, trompettiste, Jean Dekint, organiste, et la chorale « La Badine »

Une bonne assistance allant 120 à plus de 200 spectateurs pour chacune des soirées.

Nous pensons que tant l’exposition que les soirées ont eu un réel impact sur la ville.

Pour mener à bien ce projet nous avons eu des subventions :

. de la municipalité de Castres qui a aussi mis à notre disposition gratuitement la bibliothèque et l’auditorium. A réglé en grande partie le cocktail d’inauguration. Elle s’est occupée aussi des cartons d’invitation pour l’inauguration.

. des Laboratoires Fabre de Castres.

. de l’ERF région Sud-Ouest.

L’implication des bénévoles fut très importante, sans compter le graphiste qui a composé les panneaux gracieusement.

Les entrées aux soirées ont été soit payantes soit en libre participation (corbeilles à la sortie).

Supports de communication :

Ils ont été de plusieurs niveaux :

a) Radios :

  • Radio Chrétienne en France (RCF) : 2 émissions une de 5 minutes, l’autre de 45 minutes.
  • Radio Albigès : 30 minutes

b) Presse écrite locale :

Nous avons été bien relayés par Castres Magazine, La Dépêche du Midi, L’Echo du Tarn, La Semaine, Le Journal d’Ici, parfois avec plusieurs articles et photos étalés sur le temps d’exposition.

c) Presse spécialisée :

Journal Ensemble (ERF Sud-Ouest), Résister (ERF Castres).

En conclusion, nous avons eu une belle couverture écrite.

 

Retour de la manifestation :

Les points positifs sont largement supérieurs aux points négatifs.

Ce que nous pouvons regretter, est le fait que certaines radios nous aient ignorés.

Le groupe de base de 6/7 personnes, ayant été satisfait de ce succès, a décidé de poursuivre son travail en vue de l’édition d’un livre sur ce même thème.

En sus de la totalité des 40 panneaux qui seront repris tels quels au format du livre, nous ambitionnons de rédiger pour chaque personnage un texte ou regard original, singulier, non conventionnel, illustré de photos.

Il sera composé :

  • de textes puisant aux meilleures sources : archives historiques, documents familiaux non connus du grand public, délibérations du Conseil Municipal de Castres…
  • de regards rédigés par des personnes connues au moins localement. Quelques exemples :

. Le Maire de Castres a fait un regard sur un ancien Maire, Alquier-Bouffard.

. Le député a fait un regard sur un ancien député Alba-Lasource.

. La fille d’André Chamson a fait un regard sur son père.

. etc…

Si tout va bien, cet ouvrage, que nous voulons de qualité, devrait sortir fin 2011.

Pour cela, nous avons aussi la participation d’un peintre connu localement qui nous fait la couverture du livre, et celle d’un graveur pour une œuvre qui figurera aussi dans l’ouvrage.

On peut aussi dire que nous avons fait des émules, puisque l’Eglise Réformée de Mazamet a présenté une exposition similaire, mais sur les rues protestantes de Mazamet, présentée lors des festivités du 450° anniversaire du protestantisme en cette ville.

Personne à qui s’adresser :

M. Maurice LOUP
15 rue Bellevue
81100 Castres
Tél. : 05 63 71 25 43
Mail : loup.m@wanadoo.fr

Documents produits et joints :

- Reproduction de 2 panneaux de l’exposition (Pierre Borel et Jean-Louis de Ligonier)

- Dossier de presse

- Article de compte-rendu dans Ensemble (mensuel de l’ERF Sud-Ouest, n° 249, février 2010)

On peut avoir un aperçu des personnages abordés en consultant cette adresse :

http://www.erf-castres.org/histoire_architecture_patrimoine/rues_de_castres/rues_de_castres.htm

 

Télécharger la fiche

Maurice Loup

Commentaires fermés.

Get professional advice from canadian pharmacy safest way to get! The site will tell you where you need to buy drugs, their cost, quantity, and to learn more information about online pharmacies ]/]. order cialis soft here we have posted the price, in which you can find all drugs available in.