Témoignage public de la foi au cours d’une conférence-débat

« Écoute ! » Aujourd’hui, nos contemporains attendent des paroles vraies, authentiques, incarnées, proches et concrètes. Lorsqu’elles parlent de Dieu, elles permettent d’ouvrir des espaces de dialogue très riches pour le rayonnement de nos églises locales. Récit d’une expérience à Quimper…

Type de manifestation

Conférence-débat sur la foi dans le cadre de l’Église réformée (Église protestante unie).

Objectifs poursuivis

Parler de la foi telle qu’elle est vécue (et ses conséquences dans notre manière de vivre) par les membres de la communauté.

Présentation détaillée

Cette conférence-débat a eu lieu à l’occasion du synode régional Ouest, en 2010 à Quimper. Elle a été jumelée avec une autre conférence sur l’histoire de l’évangélisation galloise du Sud Finistère au XIXe siècle, l’hymne breton du pays Quimpérois étant sur l’air d’un cantique gallois protestant. Les conférences historiques sont toujours accrocheuses.

Le but

Profiter d’un événement « médiatique » concernant l’Église réformée en Bretagne Sud pour alimenter les intérêts qu’il éveillerait. Nous avons sollicité le pasteur Laurent Schlumberger pour une conférence sur le protestantisme réformé aujourd’hui. Il nous a plutôt suggéré d’intervenir en complément de témoignages de membres de notre communauté. Elle s’est déroulée dans une salle municipale publique située au dessus des halles de Quimper.

En amont, le Conseil presbytéral a travaillé pour discerner quelques personnes pouvant témoigner :

  • premier intérêt : le Conseil presbytéral est poussé à étudier la diversité des membres de la communauté. Trois personnes ont été retenues selon plusieurs critères : la richesse des parcours de foi, l’âge et le sexe, l’engagement dans la communauté, la capacité à parler en public…
  • deuxième intérêt : le Conseil presbytéral est invité à réfléchir aux écueils à éviter : pas de glorification de notre Église ni d’animosité envers une autre communauté ou des personnes particulières.

Le pasteur a rencontréindividuellement chaque personnediscernée pour la solliciteret expliquer la démarche.

Puis, une réunion a rassemblé les trois personnes pour qu’elles se connaissent mieux et pour organiser les interventions et éviter les doublons. Elles évoquent ensemble leur parcours. Certaines choisissent de faire une trame écrite de leur intervention. Lors de la soirée, chacun parle pendant 10 mn de son parcours : Laurent Schlumberger (en situation d’animateur) précise des généralités sur le protestantisme et la foi réformée en privilégiant le dialogue avec les « témoins ». Dans un second temps, le public intervient par des questions ou d’autres témoignages, toujours dans un esprit de dialogue.

La soirée se termine en laissant la possibilité à des dialogues informels de se poursuivre…

Informations complémentaires

  • Lieu le plus adéquat : une salle publique (sortir du lieu « étiqueté » Église).
  • Durée : 2h max. (1h30 plus une demi-heure de dépassement)
  • Communication sur la soirée : Annonces et communiqués dans les journaux, bouche à oreille par le biais de la communauté (petits tracts).

Qu’est-ce qu’écouter un
Dieu qui se tait ? L’Églis
en’est-elle pas aujourd’hui
confrontée en divers lieux,
sous des formes multiples, à
cette épreuve du silence de
Dieu ? Quelle parole dans ce
silence ? Ou bien ce silence
serait-il lui-même parole ?

Gérard DELTEIL,
Professeur de théologie, Montpellier.

Intérêt de la manifestation ou témoignage

  • Parler de sa foi, se connaître : entendre parler quelqu’un fait résonance par rapport à sa propre expérience, un témoignage « vrai » est plus marquant que beaucoupde discours théoriques.
  • Beaucoup de participants, parmi les habitués de la paroisse, ont apprécié la sincérité et la liberté de la parole partagée…
  • Participants effectifs à cette activité : paroissiens fidèles, paroissiens éloignés, « philo-protestants », et des « inconnus ».

Retour sur la manifestation

  • Point fort : la liberté et la franchise de la parole échangée qui nourrit une réflexion partagée.
  • Cela a permis aux membres de notre communauté de dépasser une certaine pudeur.
  • Cela a permis aussi de donner une forme de témoignage harmonieux, dans le dialogue.
  • Et surtout, il faut oser sortir du cercle paroissial et se convaincre que notre manière de vivre la foi interpelle beaucoup de gens.

Personne ressource
Pasteur Hervé STU CKER
herve.stucker@free.fr

Télécharger la fiche

Hervé Stücker

Commentaires fermés.

Get professional advice from canadian pharmacy safest way to get! The site will tell you where you need to buy drugs, their cost, quantity, and to learn more information about online pharmacies ]/]. order cialis soft here we have posted the price, in which you can find all drugs available in.