La prière d’alliance, prière du soir, d’inspiration Ignatienne

« Écoute ! »… L’interpellation peut s’entendre avec plusieurs sens. Une invitation lancée à son prochain : « écoute !… j’ai quelque chose à te dire… ou bien, quelqu’un te parle, nous parle… ». Mais ici, l’interpellation s’adresse à Dieu : « S eigneur, écoute ! Je relis ma journée avec toi ! »

Il s’agit d’un temps de prière personnelle, d’un rendez-vous personnel avec Dieu à la fin de sa journée, tel un ami qui parle à un ami. Cette prière permet de reconnaître peu à peu que le Dieu qui fait alliance avec nous est présent à nos côtés et de réaliser quand nous sommes avec lui ou quand nous délaissons sa présence. Elle nous invite, dans sa pédagogie, à vivre avec Dieu chaque lendemain.

L’objectif

Cette méthode de prière se présente comme un point d’appui pour prendre le temps de s’arrêter devant Dieu à la fin du jour, relire sa journée et porter à Dieu son « demain ». La prière d’alliance peut aussi se révéler être une aide pour discerner des choix et une proposition accessible pour des personnes qui se lanceraient dans l’aventure de la prière de 7 à 77 ans !

Mise en oeuvre

Après quelques instants de silence, l’orant, celui qui prie,demande à Dieu la lumière de son Esprit Saint, pour qu’il le conduise dans la relecture de la journée qui vient de s’écouler. La prière s’articule en trois moments : Merci – Pardon – S’il te plaît.

Merci

Parcourir dans sa tête et dans son coeur les différents moments de sa journée, depuis le lever jusqu’à la fin du jour… et dire merci à Dieu pour les joies, les moments où le Seigneur ne nous a pas laissés seuls, les encouragements reçus de sa part…

Pardon

Repérer dans cette journée écoulée, les moments où j’ai pu« rater la cible », passer à côté des autres, de Dieu, ou de moi-même ! Reconnaître devant Dieu ses propres limites qui vont jusqu’à abîmer les relations. Il est celui qui nous aime tel que l’on est et nous invite à accueillir son pardon et nous invite à la réconciliation.

S’il te plaît

Penser à sa journée du lendemain pour l’offrir à Dieu. Et oser lui demander quelque chose dont nous avons besoin comme lui remettre particulièrement telle personne que l’on va rencontrer, telle démarche importante que l’on doit faire, tel rendez-vous où l’on n’a pas envie d’aller, tel évènement que nous attendons avec impatience, tel obstacle intérieur qui nous handicape… Confier un moment particulier, une difficulté intérieure, une interrogation, c’est donc s’en remettre à Dieu, à sa présence à nos côtés, à son intervention dans notre vie.

Terminer alors la prière en quittant le Seigneur comme on quitte un ami qui nous a écouté. On peut lui dire le « Notre Père » pour terminer en rassemblant, dans une communion plus vaste, toutes nos prières dans celle que Jésus a laissée à ses disciples.

Pour approfondir au fil des jours

Pour mieux vivre cela dans la durée, il est possible d’avoir un carnet sur lequel on peut noter, juste après la prière et avant de quitter le lieu choisi, les « Merci », « Pardon » ou « S ’il te plaît ». On peut ainsi de temps à autre, le relire et cueillir les « traces » du passage de Dieu dans sa vie…

Cette prière d’alliance contribue à l’édification personnelle intérieure. Elle peut apporter quelques éléments de discernement par la relecture même de ces temps de prières où, par exemple, les « s’il te plaît » ne restent pas sans réponse de Celui qui fait alliance avec nous ; même si ses réponses sont inattendues, parfois surprenantes et même dérangeantes !

Écoute, l’entends-tu ? Surtout,
ne fais pas de bruit… si, si, il
est là, juste à coté de toi : en
silence, mais il te suit partout. Et
même s’il reste discret pour ne
pas te perturber, pour te laisser
faire tes expériences, il est là.

Cécile Malfroy,
Étudiante en 3e année,
faculté de Strasbourg.

Quelques conseils pratiques

Un lieu adéquat : il est important de trouver un lieu où l’on se sent bien, où l’on peut se rassembler en soi-même, se poser au calme.

Une durée réduite : de 5 à 15minutes

Un moment pour soi, un moment pour nous : Cette prière trouve sa place en fin de journée. Elle peut-être vécue au quotidien ou bien aussi dans des temps spécifiques, comme des camps de jeunes, des retraites, des randonnées…

Par exemple en camp avec des jeunes, il est possible à la fin de chaque journée de rassembler le groupe : une personne introduit les différents moments en laissant un temps de silence à chaque fois, avec ou non un accompagnement musical, pour que chacun prie dans son coeur. Puis, la prière du « Notre Père », dite ensemble, termine ce temps de« prière d’alliance ».

On peut donner en début de séjour un petit carnet aux participants.

Télécharger la fiche

Corinne CHARIAU

Commentaires fermés.

Get professional advice from canadian pharmacy safest way to get! The site will tell you where you need to buy drugs, their cost, quantity, and to learn more information about online pharmacies ]/]. order cialis soft here we have posted the price, in which you can find all drugs available in.