Groupe de maison

Quand nous disons dans le langage courant « je vais à l’église », nous pensons toujours au bâtiment, au temple, aux locaux de paroisse etc. Pourtant nous savons que l’Église, avant d’être un lieu, est un« événement ». Le fruit de la rencontre d’hommes et de femmes rassemblés par la Parole de Dieu. Les groupes de maison s’appuient fondamentalement sur cette conviction. Ils sont un moyen efficace de« faire église » chez les uns et chez les autres. Avec une organisation simple et réfléchie, ils peuvent être mis en route facilement. Témoignage

Un groupe de maison est la réunion de 6 à 12 personnes dans la maison d’un membre de l’Église pour lire la Bible ou échanger sur un thème, pour prier et mieux se connaître.

Les Églises de maison : un accent mis sur la rencontre personnelle

  • Se réunir dans une maison c’est recevoir chez soi des personnes que l’on pourra nommer, connaître puis reconnaître.
  • Se réunir dans une maison c’est inviter ou être invité dans un lieu de vie, c’est entrer dans la sphère privée d’une personne, d’une famille. Le lieu même est parole invitant à la parole, à l’échange en vérité et en confiance. La rencontre aura un caractère personnel et convivial.

Les Églises de maison : un choix politique

  • Entrer dans la dynamique des Églises de maison c’est insister sur un modèle d’Église non plus uniquement centré sur les locaux paroissiaux (mouvement centripète) mais aussi sur les lieux de vie, le quartier, la maison (mouvement centrifuge).
  • C’est un modèle d’évangélisation par la rencontre et l’essaimage. Il faudra alors mettre l’accent sur l’invitation des personnes extérieures à la communauté ou en marge. Pour qu’il y ait essaimage il ne faudra pas hésiter à scinder les groupes en deux dès que le nombre de participants le permettra.
  • C’est une réponse à toutes sortes de disséminations : géographique en premier lieu mais aussi culturelle, sociale, spirituelle.

Les Églises de maison : l’exemple de Marseille Grignan

Le Conseil Presbytéral a suivi deux logiques :

  • Une logique d’évangélisation en envoyant plus d’une centaine d’exemplaires d’un livre retenu pour son aspect stimulant (« Dix questions simples sur Dieu et la religion » de Alain Houziaux) aux 25-45 ans de la paroisse. Nous les avons invités d’abord par lettre, puis par téléphone à participer à l’une ou l’autre des trois réunions de quartier prévues pour eux.
  • Une logique répondant à une situation de dissémination (personnes isolées, maillage du territoire, groupes d’arrivants dans l’Église). Sept Églises de maison se retrouvent sur une thématique biblique.

Mise en oeuvre

Une petite équipe d’animation circule entre les sept Églises de maison ayant retenu un thème biblique. Le pasteur est ici formateur de formateurs. Lors des rencontres, l’animateur est garant de la circulation de la parole, de l’ouverture du groupe à de nouveaux arrivants potentiels, du lien avec l’ensemble de la communauté. Pour une réunion mensuelle d’une heure et demie (15h-16h30 ou 20h-21h30), 1 ⁄4 du temps sera consacré à l’accueil, 1 ⁄ 2 du temps au thème et 1 ⁄4 du temps à l’échange de nouvelles en vue de la prière. À la fin de l’année un repas rassemble tous les participants des Églises de maison.

Télécharger la fiche

 

 

 

 

 

 

Frédéric Keller

Commentaires fermés.

Get professional advice from canadian pharmacy safest way to get! The site will tell you where you need to buy drugs, their cost, quantity, and to learn more information about online pharmacies ]/]. order cialis soft here we have posted the price, in which you can find all drugs available in.