De l’œuvre d’art à la Bible

Notre culture est imprégnée de références bibliques et théologiques. Le christianisme a fortement inspiré la littérature, la peinture, la sculpture, l’architecture… Mais plus la société se déchristianise, plus la compréhension de la culture se complique pour une population qui perd la mémoire biblique…

 

Nous proposons ici un projetqui existe dans plusieurs églises locales (Lyon, Limoges, Orléans) et qui permet une approche biblique à partir d’une œuvre d’art. Ce projet pourra être complété par la fiche « Art et spiritualité » dans la rubrique spiritualité. Nous présentons le projet tel qu’il est mis en œuvre à Orléans.

Présentation du projet

Un projet œcuménique… organisé par le CERC (Centre d’étude et de réflexion chrétienne), antenne théologique de l’Institut catholique de Paris, et l’Église réformée d’Orléans. Le projet est animé par une bibliste et théologienne catholique (formatrice du CERC) et le pasteur. Le public est alimenté par des membres des Églises catholiques et protestante réformée.

Un projet à vocation culturelle… Le projet vise d’abord à éclairer un public intéressé par l’art sous toutes les formes : musique, sculpture, peinture… en donnant à chacun les « clefs de compréhension » pour les sujets religieux.

Un projet ouvert à un large public… Le projet permet à un public qui n’est pas issu des églises de participer et de découvrir la « culture biblique » par une entrée très différente des propositions classiques des églises.

Un projet qui permet d’aller plus loin sur le plan spirituel… La découverte d’une oeuvre à forte résonance théologique et spirituelle est un support très riche pour amorcer des échanges sur des questions existentielles qui concernent croyants et incroyants.

Un projet à fort succès… Depuis le lancement du projet à Orléans, plus d’une centaine de personnes assistent à chaque séance et la plupart suit le cycle dans son ensemble.


Description précise

Le projet s’organise autourde 7 séances par an. Les séances se déroulent un soir de la semaine (toujours le même jour) avec des horaires extrêmement stricts : début à 20h30, fin à 22h00 précises.

Chaque séance est organisée ainsi :

  • Petite introduction sur le choix de l’oeuvre.
  • Décryptage artistique et historique de l’œuvre présentée par un historien de l’Art. Nous utilisons les services de personnes que nous cherchons localement : ancien professeur d’histoire de l’art, peintres ou artistes locaux, architecte des bâtiments de France, passionné d’Art.

La recherche d’intervenants se fait par le bouche à oreille. Des personnes proposent des noms d’intervenants. L’intervenant est toujours bénévole. Il doit être motivé par l’intérêt du projet et sensible (par forcément croyant ! ) à la dimension religieuse de l’oeuvre. Quelques fois nous avons recours à un spécialiste venu d’ailleurs (ce qui suppose une prise en charge des frais de déplacement). Le décryptage artistique et historique dure 30 à 45 minutes ; il est accompagné de nombreuses images projetées (vidéo-projecteur). Puis l’intervenant bibliste théologique poursuit avec un éclairage biblique et un décodage théologique. C’est là qu’intervient le dialogue œcuménique. Lors de la préparation de chaque séance, nous tentons d’identifier des sujets sur lesquels catholiques et protestants peuvent être en dialogue à partir du tableau choisi.

Par exemple, un tableau représentant une cène permettra d’ouvrir un dialogue sur la compréhension de l’eucharistie et de la Sainte-Cène. Ou bien, un tableau présentant une scène de jugement dernier permettra d’ouvrir un débat sur la compréhension du salut en théologie catholique et protestante. En général, l’approche biblique est commune. Il est bien rare que les données bibliques donnent lieu à une différence forte entre catholiques et protestants. La répartition du travail est faite lors de la préparation. C’est plutôt dans la lecture théologique que le dialogue œcuménique s’engage avec des regards croisés qui peuvent faire émerger un véritable débat. Chaque séance s’achève par un petit quart d’heure de questions-réponses.

Les séances ne donnent pas lieu à des écrits. Nous diffusons à l’avance la photo de l’œuvre qui sera étudiée avec un titre introduisant la thématique retenue.

Quelques enseignements tirés de ce projet

Le projet connaît un succès très important. Il correspond, sans doute, à une aspiration très actuelle du public : mieux comprendre la culture environnante, très imprégnée de l’histoire biblique et chrétienne.

Les participants découvrent peu à peu combien les préjugés des uns vis à vis des autres (dans le dialogue œcuménique) sont nourris de clichés et d’idées fausses. En particulier, le public prend conscience de l’importance de lire ensemble les textes bibliques.

 

Guilaume de CLERMONT

Commentaires fermés.

Get professional advice from canadian pharmacy safest way to get! The site will tell you where you need to buy drugs, their cost, quantity, and to learn more information about online pharmacies ]/]. order cialis soft here we have posted the price, in which you can find all drugs available in.